"Premières Pages" dans le Nord : retour sur l'année 2020 - Médiathèque départementale du Nord

Fil de navigation

En 2020, le Département du Nord a maintenu autant que possible les actions Premières Pages, notamment par la création d’actions en ligne qui ont su trouver un public nombreux en ces temps de crise sanitaire.

Interview de Jeanne Ashbé, marraine du dispositif national, galeries de lectures à voix haute par Lis avec moi (association La Sauvegarde du Nord),dorothee pasquesoone 300 comités bébés à distance ou encore jeu des différences créé par l’artiste-auteure Claire Dé, ont capté pas moins de 3500 personnes dès les premières semaines de décembre. Ces actions en ligne ont révélé un besoin d’accessibilité et de maintien de lien que l’équipe de la Médiathèque départementale du Nord s’efforce à présent de prendre en compte pour déployer l’opération sous tous les aspects.

Dès que ce fut possible, les concerts pour bébés ont repris sur le territoire pour le plus grand plaisir des petits et des familles. Ainsi, les chanteuses du Concert d’Astrée ont émerveillé les oreilles des familles à Anor, Beuvrages, Merville, Bailleul ou encore Proville. Les jeux de doigts et les comptines ont permis aux enfants du Sud Avesnois de découvrir l’importance du toucher dans le développement de l’enfant et la douceur de Marie-France Painset a favorisé cette approche tactile et sensitive avec un grand professionnalisme.

L’équipe a acquis deux nouveaux outils qui seront mis à disposition des territoires dès 2021 et a réfléchi à mailler le territoire en s’appuyant sur le réseau des médiathèques, notamment en définissant, avec l’aide de la DRAC Hauts-de-France, les critères qualitatifs et de bien-être nécessaires au bon accueil des tout-petits.

malika doray 300Malika Doray est venue nous rendre visite pour notre plus grand plaisir et, enfin, les sacs à histoires ont continué à circuler chez les assitant.e.s maternel.lle.s en respectant les règles sanitaires.

La Médiathèque départementale du Nord remercie d’ailleurs tous les partenaires qui ont trouvé avec elle des solutions pour continuer à faire vivre la littérature jeunesse auprès des plus jeunes et des familles.

Cette crise sanitaire nous a permis de nous réinventer avec beaucoup d’imagination en attendant de pouvoir vivre les multiples journées professionnelles et les formations reportées en 2021 dans de meilleures conditions.