En France, le conte est généralement destiné à un jeune public, les adultes ne le considérant pas comme assez sérieux pour mériter d'être lu ou relu. Des Mille et une nuits, nous ne connaissons de notre enfance que quelques contes vedettes : Aladdin, Ali Baba, Sindbad le Marin... Pourtant, écrites entre le IXe et le XVIe siècles par une suite de conteurs (et certainement de conteuses), les Mille et une nuits proposent plus d'une centaine d'histoires, de styles et d'ambiances très différents, qui offrent un panorama complet de ce qu'a été la civilisation arabo-islamique durant cette période. C'est un document irremplaçable qui montre, en la critiquant de l'intérieur, une société vivante, ouverte, bien plus avancée que la nôtre à la même période. 

Cette exposition constitue une introduction à quelques thématiques fortes des Mille et une nuits et parcourt, pour les illustrer, quelques-uns des contes les plus représentatifs. Insolents, drôles et parfois lestes, ils permettent de découvrir un autre visage de l'islam.

De nombreux artistes et scientifiques ont étudié la couleur. L'observation des phénomènes naturels et les expériences ont permis aux chercheurs d'élaborer des théories sur les couleurs qui ont parfois été utilisées par les peintres. L'œil de chacun d'entre nous voit et ressent les couleurs et les accords de couleurs de façon personnelle.

Cette exposition "haute en couleurs" souhaite aiguiser votre curiosité sur ce sujet passionnant.

Destinée aux adolescents des collèges et lycées mais aussi aux adultes, Coups de théâtre est une exposition retraçant l’histoire du théâtre et présentant les principales problématiques vues depuis la création contemporaine
Dans nos salles et autres espaces consacrés à la représentation scénique, la programmation embrasse vingt-cinq siècles de théâtre. Que nous disent encore aujourd’hui Sophocle ou Shakespeare ? En réaction aux arts de l’image, les auteurs contemporains semblent se recentrer sur la spécificité de la séance théâtrale : un moment de profération de la parole où le langage se libère.

En France, on associe souvent le Japon à l’univers des mangas (livres ou dessins animés). On l’associait déjà à l’imaginaire des estampes au XIXème siècle. Mais le Japon est bien plus que la somme de nos fantasmes. C’est un pays de culture ancestrale ayant construit sa propre modernité, au fur et à mesure de ses échanges avec la Chine, l’Europe, puis les États-Unis.

Et c’est avec l’adaptation du livre La plus grande cuillère à riz du monde ou 50 choses utiles et inutiles à connaitre sur le Japon de Sirisombath que Kinexpo a voulu partager les curiosités méconnues de la culture nippone, tout en en renversant les clichés.

C'est à un triple voyage que nous sommes ici invités. Le premier propose un parcours à travers le temps : nous nous retrouvons au début du XXe siècle et, peu après, au cœur de la Grande Guerre. Le deuxième nous emmène d'Oswestry, petite ville proche du Pays de Galles, en passant par Shrewsbury, Dunsden, Bordeaux, et autres lieux de France et d'Angleterre, jusqu'à Ors, au bord du canal Sambre-Oise. Le troisième est une découverte : celle d'un grand poète qui, par la qualité de son propos, la finesse de sa plume et de son humanité, demeure actuel. Sensible à cette actualité, l'association Wilfred Owen France entend assurer le rayonnement du poète dans notre pays. Cette exposition en constitue une illustration.

A l’échelle locale comme à l’échelle mondiale, le déchet est rapidement devenu une préoccupation écologique majeure.

Il est désormais urgent de trier, gérer et traiter nos déchets car leur impact est désastreux tant au niveau social qu’économique et bien évidemment environnemental.

Au-delà des interrogations sur ce qu’est un déchet, ce qu’on en fait, ce que l’on trie et valorise, cette exposition nous amène également à réfléchir sur notre manière de consommer et nos exigences, à titre personnel ou collectif.