bratata

nord-logo-mdnmediatheque-logo-mdn-bdp-59logovide-125px

Médiathèque départementale du Nord

Médiathèque départementale du Nord

tilman-fraxion-poesie -mdn- 2018Pour la 5e édition de ses lectures-rencontres poétiques, la Médiathèque départementale du Nord a convié, cette année, Pierre Tilman et Heptanes Fraxion pour un road-trip de trois jours dans le Département :
le 21 septembre à la médiathèque « Dany Boon » de Lesquin, le 22 à la médiathèque « Le temps de Lire » de Fromelles et le 23 à la médiathèque d'Arnèke.

À chaque fois, les deux poètes se sont succédé, avec générosité, lors de deux sets de lecture enthousiasmants de 30 minutes, proposant des textes déjà publiés et des inédits.

Né en 1944 dans le Var, Pierre Tilman - qui créa, à la fin des années 60, la revue Chorus (1968-1974) avec Daniel Biga et Franck Venaille (1936-2018) - est revenu sur son parcours de plus de 50 ans de poésie. Il a lu des poèmes engagés, sensibles, sexuels, ludiques et performés. Il a aussi distillé des anecdotes sur les grands jazzmen américains dont il est friand, et évoqué quelques-uns de ses amis artistes plasticiens comme Ben, Erró, Robert Filliou ou Peter Klasen auxquels il a parfois même consacré des articles ou des monographies.

Un duo poétique détonnant

Pour ces lectures, le sétois Pierre Tilman était associé au toulousain Heptanes Fraxion, né en 1970. Apparu en 2010 dans les revues underground et sur les réseaux sociaux, ce dernier offre une écriture percutante, très personnelle, qui décape, aussi incisive et originale que les débuts de Pierre Tilman. C'est pourquoi ils étaient en partie rassemblés pour ce duo poétique sous la bannière du « Nouveau Réalisme ».  

pierre-tilman-mdn-2018

 

heptanes-fraxion-mdn-2018


Heptanes Fraxion nous a fait découvrir en exclusivité son premier recueil qui vient de paraître aux éditions Cormor en Nuptial : Il ne se passe rien mais je ne m'ennuie pas. Son éditeur belge, Gaël Pietquin, avait même fait le déplacement de Charleroi pour accompagner son auteur et présenter ses livres-objets remarquables.

À l'issue de chaque lecture, les poètes ont dédicacé leurs recueils. Heptanes Fraxion, parsemant ses livres d'étiquettes-tags, qu'il colle habituellement à chacune de ses équipées « sauvages » dans les villes qu'il aime arpenter en tous sens pour faire sortir la poésie dans la rue. Quand Pierre Tilman, lui, artiste-plasticien également, préfère réhabiliter la poésie dans les musées, sous un abord plus facétieux.

À Lesquin, Fromelles et Arnèke...

Une quarantaine de personnes ont assisté à la lecture à Lesquin, une vingtaine à Fromelles ainsi qu'une quinzaine à Arnèke.

Ce n'était pas la foule des grands soirs d'un concert des Stones ni de la Coupe du monde de football de juillet dernier, bien que le public qui, chaque fois, a fait le déplacement, semblait ravi de découvrir dans trois de nos médiathèques partenaires deux poètes de cette qualité-là !

Estelle Fenzy, invitée l'an dernier avec Fanny Chiarello et Hélène Dassavray, vient de recevoir le prix de poésie René Leynaud 2018 pour son recueil Mère paru aux éditions de la Boucherie littéraire en juin 2017.

Preuve qu'en matière de poésie et de découvertes, la Médiathèque départementale du Nord continue d'avoir du nez !

L'an prochain, la programmation risque d'être aussi étonnante.

François-Xavier FARINE, MdN


La plupart des recueils des poètes cités dans l'article sont disponibles à la Médiathèque départementale.

Ajouter un Commentaire

Médiathèque départementale du Nord - 140 bis rue Ferdinand Mathias 59260 Hellemmes-Lille

logo-vide-107px-42px