La médiathèque de Fenain fait partie du réseau des 15 bibliothèques et médiathèques de « Cœur d’Ostrevent », communauté de communes située entre Douai et Valenciennes. Les bibliothèques se sont fédérées autour de quatre temps forts annuels (Lire en Ostrevent, Les Nuits de la Lecture, Le Printemps des Mots et Partir en Livre) et de résidences d’artistes de type CLEA (contrat local d'éducation artistique). C’est la deuxième médiathèque de ce réseau très actif, partenaire de la MdN, que nous visitons, après celle de Pecquencourt en 2019, sur le même territoire.

Vue de l’extérieur, la nouvelle et grande médiathèque, imaginée par le cabinet Wonk Architectes de Lille, en impose avec sa toiture en zinc brillante de type acier brossé et ses grandes baies vitrées où des inscriptions invitent à franchir le seuil jusqu’au hall d’entrée. À son poste, Colette Hojnacki, bénévole, conseille et guide le public à l’utilisation de l’automate de prêt/retour RFID.

fenain noelCe jour-là, le Père Noël local accueille les enfants à la médiathèque pour la photo-souvenir et notre webmestre-reporter photos, Éric Desieter, n’a pas résisté non plus à prendre la pause avec lui.

En entrant, on apprécie la convivialité du lieu et l’organisation des espaces : jeunesse, adulte, BD, numérique et jeux vidéo, de détente avec des poufs Fatboy® et de nombreux fauteuils colorés et ergonomiques.

Du 2 octobre au 7 novembre, 12 médiathèques des Hauts-de-Flandre (Bergues, Bierne, Bambecque, Esquelbecq, Hondschoote, Hoymille, Killem, Rexpoëde, Uxem, Warhem, Wormhout et Zegerscappel) ont œuvré ensemble pour une programmation commune intitulée "Héros : cape ou pas cape".

La nouvelle médiathèque Louis-Aragon de Cuincy a ouvert ses portes au public en février 2020. Comme l’ensemble des médiathèques partenaires du réseau, face à la crise de la COVID-19, elle a dû s’adapter avec le développement du "click and collect" en attendant que les beaux jours reviennent ! Mais toute l’équipe a su rester mobilisée et réactive jusqu'à la réouverture de la médiathèque, en décembre 2020, forte de ses deux pôles d’attractivité : la ludothèque qui draine un public familial et l'espace jeux vidéo qui cible principalement le public des préadolescents.

Quand on arrive, ce mercredi-là, devant le beau bâtiment flambant neuf, on croise sur le parking des promeneurs et des familles avec de jeunes enfants qui se rendent tranquillement à la médiathèque. De l’extérieur, on découvre un grand panneau d’information électronique sur lequel défilent les modalités d’inscriptions, horaires et tarifs de la médiathèque, la sélection bimestrielle des dernières acquisitions (presse, DVD, livres) ou les prochaines animations et expositions.

cuincy bat

Catherine Jankowski, conseillère municipale déléguée à la médiathèque, et Isabelle Zonnekeyn, responsable de la médiathèque, sont fières de nous accueillir pour une petite visite guidée.

Spacieuse, lumineuse et fonctionnelle, la médiathèque Louis-Aragon de Cuincy s’étend sur plus de 700 mètres carrés. La circulation y est facilitée par les beaux volumes et les espaces documentaires bien structurés à la signalétique claire et attrayante. On est même étonné par la quiétude du lieu, alors que les usagers déambulent déjà dans la médiathèque…

Thomas Durin, en charge du secteur BD et du Pôle "Jeux vidéo", m’en explique la raison : "Cela est dû à la spécificité du plafond acoustique qui brise les ondes sonores !"

Notre regard est aussi attiré par les grandes baies vitrées qui donnent sur le jardin extérieur où les usagers peuvent se poser, et le kiosque en pierres en pleine nature qui "peut être éclairé et sonorisé en soirée pour les futures animations de plein air" me glisse la responsable, Isabelle Zonnekeyn, des étoiles plein les yeux.