Zoom sur… la notion d’"identité" - Médiathèque départementale du Nord

Parce qu’elle suscite beaucoup de questionnements par rapport à la culture, aux traditions, voire à l’exclusion, la question de l’identité anime bien des débats !
Pourtant, au-delà des polémiques qu’elle suscite, la question identitaire s’impose à tout individu.

Que signifie au fond cette notion ? Pourquoi est-elle fondamentale ?

L’identité d’une personne est l’idée qu’elle soit elle-même, ou le devienne, à travers le temps, malgré les changements, l’évolution des mœurs et de la société.

Identité, identitaire : une revendication ?

Par un glissement du langage, l’idée s’est imposée que l’identité possède une dimension morale et correspond à l’adjectif "identitaire" ; on parle de l’identité d’un groupe, d’un quartier, d’une minorité pour désigner ce qui constitue sa singularité propre. L’identité tend à devenir un motif de revendication.

Entre subjectivité et conception "pratique" :

La question "Qui suis-je ?" est philosophiquement basée sur l’intériorité mais certains philosophes défendent l’idée d’une conception "pratique" et "expressive" : en agissant en fonction de circonstances données, l’individu trouve son identité en "dehors de lui-même", dans ses actes et ses choix.

L’identité d’appartenance ou l’identité commune :

Faite de mœurs et de coutumes partagées, instituées, ces manières d’agir collectivement au sein d’une communauté sont à la fois héritées, transmises et sujettes à évolution. Le "je" se reconnaît et se dilate dans un "nous" qui lui préexiste ; la problématique que cela peut engendrer : "comment, dès lors, devenir soi-même parmi les autres ?"

 

Qu’elle soit personnelle, communautaire, nationale, on comprend alors que l’identité soit aujourd’hui au cœur de toutes les interrogations.
À l’heure où certaines minorités revendiquent leur droit à la différence, à une forme de reconnaissance, partir à la quête de son identité, c’est "se connaître soi-même", accepter son devenir et accueillir la diversité et les valeurs d’autrui.

 

En complément de ce zoom sur cette notion complexe, voici quelques romans qui abordent le concept d'identité :

identite 97820707874180 3685281Upamanyu CHATERJEE
Nirvana mode d’emploi
J. Losfeld, 2007

28 Euros

Indien de classe moyenne, Bhola est, depuis son plus jeune âge, amoureux des personnes les moins appropriées. Bisexuel, il aime ses professeurs d’université, une agricultrice et son mari, et est attiré par un eunuque. Ses conquêtes amoureuses ne l’aident pas à définir cette identité sexuelle et sociale qu’il recherche.

>> Emprunter le roman


Quentin DESAUWidentite 97828433793760 5604753
Marée haute
A. Carrière, 2019
17 Euros

Manu vit seul dans la banlieue de Dunkerque et travaille sur un chalutier. Il se laisse embarquer dans un trafic en acheminant des migrants vers l’Angleterre sur une petite embarcation. Alors que sa vie lui échappe, son chef Stéphane l’accueille dans sa famille. Dans ce foyer chaleureux, Manu comprend qu’il est temps de se reprendre.

>> Emprunter le roman


identite 97822261673470 272983Sylvie GERMAIN
Magnus
Albin Michel, 2005
17,50 Euros

Après une grave maladie, Franz-Georg est amnésique et doit réapprendre qu’il est Allemand, que son pays est en guerre, que son père dirige un grand établissement et que sa mère l’aime autant que sa patrie. Avec comme seul témoin de son passé son ours Magnus, il part à la recherche de son identité.

>> Emprunter le roman


Maryam MADJDIidentite 97823710004380 3737725
Marx et la poupée
Le Nouvel Attila. - (Incipit), 2017
18 Euros

Marx et la poupée dépeint les souvenirs d’enfance de l’auteure, née en Iran aux premières heures de la révolution menée par l’ayatollah Khomeini. Celle-ci rejoint à l’âge de six ans son père, exilé à Paris. Elle évoque le déracinement, le poids des origines, fardeau ou rempart, le rapport à la langue natale et l’éloignement de la famille.

>> Emprunter le roman


identite 97828770675150 1188500Olivier MERLE
Identité numérique
Ed. de Fallois, 2011
18 Euros

En 2042, la crise économique a fait éclater les frontières des pays européens, laissant place à de nouveaux pays minuscules. Jan Petrec habite l’un de ces pays, la Slodavie, en Europe centrale, et reçoit un jour une convocation du ministère des Évaluations.

>> Emprunter le roman