« Lundi et les autres jours, j’ai piscine… » - Médiathèque départementale du Nord

Fil de navigation

Depuis quelque temps, on voit émerger, dans les arts, une fascination pour l’univers clos et singulier des piscines, où le pouvoir des corps est éminemment érotisé, ou pas.

Avec ces vacances estivales qui s’annoncent propices au farniente, à la lecture et à la baignade, nous vous proposons un concentré de cette thématique « Piscine » avec une sélection de documents, où la piscine serait en quelque sorte le « troisième personnage », agrémentée de quelques interludes musicaux et d’un petit exercice de respiration à réaliser en conditions réelles.

De quoi vous rafraîchir un peu !

LUNDI...

  • uvSerge JONCOUR
    U.V.
    Le dilettante, 2003
    15 Euros

Sur l’île de Bréhat, au cœur de l’été,  un homme distingué pénètre dans une villa avec piscine où deux sœurs, Julie et Vanessa, se pâment au soleil. Boris se présente comme un vieil ami d’internat de leur frère aîné, Philip, qui n’est pas là. Le 14 juillet, Philip n’est toujours pas arrivé chez les Chassagne tandis que ce troublant Boris prend de plus en plus ses aises au sein du cercle familial…

Prix Interallié 2016, Serge Joncour avait déjà obtenu, en 2003, le Prix France Télévisions pour ce roman à l’écriture fine, adapté au cinéma en 2007, où la tension « chabrolienne » monte au fur à mesure de l’intrigue.

Dans ce court récit, Irma Pelatan se remémore les souvenirs et les sensations de sa jeunesse, lorsqu’elle pratiquait la natation à Firminy-Vert, dans une piscine à l’architecture conçue par Le Corbusier.

C’est la chronique d’un corps nageant, malgré l'effort, la cadence des longueurs répétées. L'auteure restitue parfaitement bien l’environnement aquatique de « cette piscine comme une grande matrice », espace physique et mental où elle éprouve à la fois sa liberté et une forme de dépassement de soi, malgré un événement traumatique.

« L'été quand on a 15 ans. Rien à faire si ce n'est regarder le plafond. » Elles sont trois : Marie, Anne, Floriane. Dans le secret des vestiaires du groupe des nageuses synchronisées, leurs destins se croisent et le désir surgit.

Ce premier film incandescent révéla la réalisatrice Céline Sciamma - Tomboy (2011), Bande de filles (2014) - et ses trois jeunes comédiennes : Pauline Acquart, Louise Blachère et Adèle Haenel qui a reçu, en 2015, le prix de la meilleure actrice pour son rôle dans Les Combattants.

>> La bande-annonce du film

Cet album restitue l'histoire de ce musée ouvert, en 2001, dans le bâtiment emblématique de l’ancienne piscine de Roubaix, « mélange d’eau et de feu », selon l’architecte nordiste Albert Baert.
Il présente les différentes collections, articulées autour de trois thèmes : la ronde des sculptures autour du grand bassin, le parcours des beaux-arts et le département des arts appliqués.

Le musée La Piscine a également constitué, depuis, grâce à des dons, legs et achats, une magnifique collection d’œuvres des peintres du Nord appelés « Le Groupe de Roubaix » (Van Hecke, Leroy, Dodin, Hémery, Dodeigne, Roulland, Ronet…) et accueilli des expositions de plus en plus prestigieuses (Picasso, Chagall, Degas, Hervé Di Rosa.)

 Interlude musical n°1

Depuis quelque temps, on voit émerger, dans les arts, une fascination pour l’univers clos et singulier des piscines, où le pouvoir des corps est éminemment érotisé, ou pas.

Avec ces vacances estivales qui s’annoncent propices au farniente, à la lecture et à la baignade, nous vous proposons un concentré de cette thématique « Piscine » avec une sélection de documents, où la piscine serait en quelque sorte le « troisième personnage », agrémentée de quelques interludes musicaux et d’un petit exercice de respiration à réaliser en conditions réelles.

De quoi vous rafraîchir un peu !

LUNDI...

  • uvSerge JONCOUR
    U.V.
    Le dilettante, 2003
    15 Euros

Sur l’île de Bréhat, au cœur de l’été,  un homme distingué pénètre dans une villa avec piscine où deux sœurs, Julie et Vanessa, se pâment au soleil. Boris se présente comme un vieil ami d’internat de leur frère aîné, Philip, qui n’est pas là. Le 14 juillet, Philip n’est toujours pas arrivé chez les Chassagne tandis que ce troublant Boris prend de plus en plus ses aises au sein du cercle familial…

Prix Interallié 2016, Serge Joncour avait déjà obtenu, en 2003, le Prix France Télévisions pour ce roman à l’écriture fine, adapté au cinéma en 2007, où la tension « chabrolienne » monte au fur à mesure de l’intrigue.

Dans ce court récit, Irma Pelatan se remémore les souvenirs et les sensations de sa jeunesse, lorsqu’elle pratiquait la natation à Firminy-Vert, dans une piscine à l’architecture conçue par Le Corbusier.

C’est la chronique d’un corps nageant, malgré l'effort, la cadence des longueurs répétées. L'auteure restitue parfaitement bien l’environnement aquatique de « cette piscine comme une grande matrice », espace physique et mental où elle éprouve à la fois sa liberté et une forme de dépassement de soi, malgré un événement traumatique.

« L'été quand on a 15 ans. Rien à faire si ce n'est regarder le plafond. » Elles sont trois : Marie, Anne, Floriane. Dans le secret des vestiaires du groupe des nageuses synchronisées, leurs destins se croisent et le désir surgit.

Ce premier film incandescent révéla la réalisatrice Céline Sciamma - Tomboy (2011), Bande de filles (2014) - et ses trois jeunes comédiennes : Pauline Acquart, Louise Blachère et Adèle Haenel qui a reçu, en 2015, le prix de la meilleure actrice pour son rôle dans Les Combattants.

>> La bande-annonce du film

Cet album restitue l'histoire de ce musée ouvert, en 2001, dans le bâtiment emblématique de l’ancienne piscine de Roubaix, « mélange d’eau et de feu », selon l’architecte nordiste Albert Baert.
Il présente les différentes collections, articulées autour de trois thèmes : la ronde des sculptures autour du grand bassin, le parcours des beaux-arts et le département des arts appliqués.

Le musée La Piscine a également constitué, depuis, grâce à des dons, legs et achats, une magnifique collection d’œuvres des peintres du Nord appelés « Le Groupe de Roubaix » (Van Hecke, Leroy, Dodin, Hémery, Dodeigne, Roulland, Ronet…) et accueilli des expositions de plus en plus prestigieuses (Picasso, Chagall, Degas, Hervé Di Rosa.)

 Interlude musical n°1

« Mardi, j’ai piscine… »

MARDI...

  • la piscine louchartAntonin LOUCHARD
    La piscine
    2018, Seuil jeunesse
    8,90 Euros

Un petit garçon, croqué sous les traits d’un lapin récalcitrant, invoque tout un tas de bonnes raisons pour ne pas se baigner à la piscine, prétextant avoir, avec lui, un mot d’excuse interminable du docteur Migeot…

Un album « rigol-eau » et original.

Camille Lacourt, nageur français et « beau gosse » des bassins des années 2000, spécialiste des épreuves du dos et quintuple champion du monde et d’Europe, raconte son parcours, sa collaboration auprès de l'entraîneur charismatique Philippe Lucas puis au sein du Cercle des nageurs de Marseille. Il dévoile les coulisses de la natation de haut niveau, l'impact du succès et de la célébrité sur la vie personnelle, ses épreuves familiales ou encore les difficultés de sa reconversion.

Une autobiographie passionnante qui met en avant l’exigence du quotidien d’un nageur d’exception, qui manie aussi bien la tête que les bras et les jambes.

À Paris, un jeune homme de 24 ans fréquente la piscine Pontoise (qui a servi de décor au tournage de Trois Couleurs : Bleu de Krzysztof Kieślowski et de Nelly et Monsieur Arnaud de Claude Sautet) pour ses problèmes de dos. De débuts difficiles, il prend progressivement goût à la natation à l’apparition d’une jeune nageuse pour laquelle il serait vite prêt à se noyer.

D'une histoire simple, Bastien Vivès réussit à captiver son lecteur par une atmosphère unique, empreinte de pudeur et de délicatesse, et quasiment sans dialogue. Baigné dans une douce lumière turquoise au goût de chlore, des dessins en perspective au son de l'écho caractéristique des piscines, on ressent distinctement les émotions et les sentiments du héros, qu’il soit jaloux de son copain qui a su parler à la nageuse ou encore impatient de la retrouver chaque semaine. Une fois la complicité installée entre le lecteur et le personnage principal, qui ne dévoile pas son nom, l'histoire n'importera plus et la fin sera laissée à la libre interprétation.

Une bande dessinée subtile, en partie autobiographique.

Sarah Morton, auteure anglaise de polars à succès, se rend chez son éditeur, dans le Luberon, pour se reposer et travailler. Mais une nuit, Julie, la fille française de ce dernier, débarque dans la demeure et vient perturber la quiétude de la romancière...

Un thriller intrigant et complexe, au dénouement inattendu, autour d’une piscine, entre la séduisante Ludivine Sagnier et l’imperturbable Charlotte Rampling.

>> La bande-annonce du film

Interlude musical n°2

Et les autres jours aussi...

  • sport marcellamarcella, pépée
    (sport)

    Les Carnets du Dessert de Lune, 2015. - (Pleine lune)
    11 Euros

Ce recueil de poésie vitaminé est une ode au sport, au bien-être qu’il procure, et surtout à la natation. Les illustrations de pépée chorégraphient et dynamisent la poésie légère et solaire de marcella.

« je me rappelle / les premières longueurs / elles avaient ravi / mon corps / les allers-retours / dans cette maison de carrelage et de chlore / les heures blanches fluides du soir / de l’après-midi / je devenais poisson solitaire (…) ».

Samir, grutier à Montreuil, tombe sous le charme d’Agathe, une maître-nageuse. Feignant de ne pas savoir nager, il s’inscrit délibérément à ses cours de natation pour être au plus près de celle qu’il convoite…

Un petit film de brasse coulée tendre et lumineux.

>> La bande-annonce du film

Des hommes aux profils psychologiques divers, fragilisés et touchants, se jettent à l’eau pour former une équipe de natation synchronisée sous la férule d’une entraîneuse remuante.
Une belle brochette d’acteurs en slips tous épatants : Mathieu Almaric, Philippe Katerine, Benoît Poelvoorde, Jean-Hugues Anglade, Guillaume Canet… ainsi que leurs deux coachs énergiques : Virginie Efira et Leïla Bekhti.
Ce collectif de losers, chacun, avec ses failles, va pourtant se transcender pour participer au Championnat du monde de natation synchronisée.

Un film drôle et émouvant à la fois !

>> La bande-annonce du film

En élargissant le périmètre de la piscine, d’autres films auraient pu être plébiscités : Le LauréatDeep endCocoon, La nouvelle Eve, Les garçons de la piscineWelcome, Youth, The Neon Demon, l’incontournable Le grand bleu avec la B.O. d’Éric Serra ou La piscine de Jacques Deray…

Avec plus de vingt ans de recul en la matière, nos voisins autrichiens, suisses et allemands présentent une vingtaine de modèles de piscines écologiques. Sans produits chimiques ni odeur de chlore, la piscine écologique est une bonne alternative avec un bassin qui s’intègre totalement dans la nature et permet de jouir d’un paysage naturel. Toutes les formes sont réalisables : petit espace où barboter, piscine couloir ou en lignes courbes…
Conception, design environnemental, épuration biologique, idées d’aménagements, matériaux, plantes, berges, sécurité, tout est abordé dans ce précieux documentaire qui donne envie de réaliser sa piscine, même dans le Nord, pourvu qu’elle soit couverte et chauffée.

Interlude musical n°3


« Comment bien respirer en natation » : un petit cours virtuel, comme si vous y étiez !

Rédigé par François-Xavier FARINE, MdN, le 8 juillet 2019