Claire RENAUD - Médiathèque départementale du Nord

Une fille de perdue c’est… une fille de perdue
Ed. Sarbacane, 2020
16 Euros

Marcel vient de se faire larguer par Aurélia, une fille de son lycée de province.

Il vit seul avec Maria, sa nounou italienne. Ses parents sont divorcés et sa mère, hôtesse de l’air, est souvent absente, ce qui lui permet de recevoir des copains sous l’œil bienveillant de Maria qui veille au bon maintien de la maison. Il y a toujours de bons plats pour satisfaire la tribu. Marcel est soutenu par une fratrie qui a des prénoms aussi anciens que le sien : Euclide, Albert, Blaise et sa copine Jen. Ses copains ont des parents unis, accueillants et bienveillants.

Marcel vit très mal cette première déception…

Plus nous avançons dans la lecture, plus l'histoire familiale d'Albert se précise, et elle est sordide : sa mère a perdu son emploi suite à un incident professionnel. Elle est en effet devenue alcoolique et s’en prend à son fils, l’injuriant, le brutalisant.

Heureusement, ses amis et son père lui servent de refuge et de réconfort jusqu’au jour où sa mère débarque une nuit dans sa famille d’accueil, crie des insultes et le brutalise…

Dorothée PASQUESOONE, MdN

>> Feuilleter un extrait

>> Emprunter le roman