Thierry ROQUET - Médiathèque départementale du Nord

Sentences de solitude
Cactus Inébranlable éditions, 2019. - (Les p’tits cactus n°56)
9 Euros

Né en 1968 à Rennes, Thierry Roquet vit depuis une dizaine d'années en banlieue parisienne. Il est apparu en revues puis sur le net au début des années 2000, avec d’autres poètes de sa génération comme Marlène Tissot, Christophe Siébert et Ludovic Kaspar. Il a publié depuis 2007 plusieurs plaquettes et recueils de poésie. Parmi ceux-ci, je citerais volontiers : 9 bureaux en quête d'employés (2010), Comme un insecte à la fenêtre (2011), Le Cow-boy de Malakoff (2014) et À la périphérie du monde (2020).
Cet auteur pratique une poésie à caractère social, quotidienne, mais il décrit et éclaire « le pâle ordinaire » avec une écriture nette, précise, visuelle. Les écrivains qu'il affectionne sont ceux de la « Biture Generation », que l'on appelle aussi « les écrivains américains post-beat » comme Charles Bukowski, Dan Fante et Mark SaFranko. Il s’agit ici de son deuxième recueil d’aphorismes paru après L’ampleur des astres (2016) aux éditions belges du Cactus Inébranlable.

Il y livre des notes, traits d’esprit et des réflexions courtes dans un style décontracté, en explorant ses thèmes de prédilection : monde du travail, société, couple, condition de l’écrivain… avec un réel mélange de dérision, de sagesse et d’impertinence.

Quelques morceaux choisis :

J’ai brûlé mes calories en passant l’hiver près du radiateur.

*

Il faut savoir quitter l’être aimé, le temps d’aller faire ses courses.

*
Quand elle rentre du lycée, le sac sur l’épaule, ses livres rangés à l’intérieur et son air sérieux, ma fille me fait penser à une jeune femme d’affaires qui n’aurait plus une minute à consacrer à ses parents.

*

J’ai dû brandir un écriteau pour rassurer ma voisine d’en face : « Je ne suis pas un voyeur, je suis un poète en sentinelle à sa fenêtre. »

*

François-Xavier FARINE, MdN

>> Emprunter le recueil