Omar Robert HAMILTON - Médiathèque départementale du Nord

La ville gagne toujours
Gallimard, 2018
21 Euros

Dans ce roman, on suit un groupe de jeunes gens, acteurs de la révolution égyptienne de 2011 au Caire. On découvre surtout Mariam, égyptienne, la rationnelle, et Khalil, américain d'origine palestinienne, l'utopiste dont la ferveur et l'idéalisme sont parfaitement retranscrits. Les événements (25 janvier, élection, coup d'Etat) ne sont évoqués qu'à travers les réactions qu'ils suscitent auprès du mouvement révolutionnaire. Le roman dénonce les atrocités et rend hommage aux « vrais » martyrs de cette révolution.

Pour avoir vécu et travaillé en Égypte, on ressent bien l'ambiance de cette ville folle qu'est Le Caire ainsi que la complexité de la société égyptienne, bien souvent schématisée en Occident.Un premier roman très intéressant, par un témoin direct des événements de la place Tahir, cinéaste anglo-égyptien et cousin d'Alaa Abd El Fattah, célèbre révolutionnaire, actuellement emprisonné.

>> Emprunter le roman