Aventine
Play It Again Sam, 2013

Artiste danoise née en 1980 qui vit aujourd’hui à Berlin, Agnel Obel a déjà sorti 4 albums. Issue d’une famille de musiciens, elle a dans sa jeunesse fait partie d’un groupe de rock danois avant de se lancer dans une carrière solo depuis 2009.
Elle compose, écrit, arrange et produit tous ses titres, seule, dans la solitude de son studio, face à elle-même, en essayant de se couper du reste du monde pendant ses périodes de composition. Discrète, elle a quelques tournées à son actif.

Cette façon de composer en limitant les interventions extérieures lui permet de produire un travail très original, avec cette touche Agnes Obel si particulière : une voix mélodieuse et cristalline posée sur des mélodies au piano et accompagnée de cordes, notamment ce caractéristique pizzicato de violoncelle qui vient parsemer de rythme un titre doux et planant.

Adulée depuis son premier album au Danemark, elle figure en top des ventes. Elle rencontre également le succès en France où Aventine est entré directement à la deuxième place du top albums. Sa musique est reprise internationalement pour des publicités, et apparait dans des films ou encore de multiples séries (générique de la série Vigil actuellement sur Arte par exemple).

Après son très acclamé Philharmonics sorti en 2010 et qui donne l’atmosphère de son travail, elle revient ensuite avec un second album, Aventine, suite du précédent, et qui reste mon préféré ! Les titres Aventine, Fuel To Fire ou encore les singles The curse et Dorian sont magnifiques.

Ses plus récentes propositions jouent avec les technologies pour produire de nouvelles tonalités, comme par exemple la déformation de sa voix sur certains morceaux comme Familiar de l’album Citizen of glass (2016). Un duo avec… elle-même, la seconde voix étant plus masculine, transformée par la technologie.

Après trois albums auréolés de platine et d'or, la chanteuse et pianiste est de retour en 2020 avec un album s'inscrivant dans la continuité artistique de ses précédents enregistrements, Myopia.

Elodie DESCHEMAKER, MdN

>> Emprunter le CD