En écho au Mois Du Film Documentaire, en ce mois de novembre 2020, le genre vidéo documentaire est à l’honneur à la MdN.

Découvrez à cette occasion notre sélection autour de l'agriculture.

Des portraits de femmes et d'hommes, amoureux de la nature, qui ont pris conscience de la nécessité de modifier les pratiques et se questionnent sur leur métier afin de construire le monde de demain.

Vers une nouvelle agriculture ? Une agriculture durable !

L’agriculture intensive telle qu’elle est pratiquée depuis quelques décennies épuise les sols et pollue l’environnement. Cette prise de conscience de la limitation des ressources naturelles et de la pollution des terres, de l’air et des océans, pousse de nombreux acteurs à expérimenter des techniques agricoles plus respectueuses de l’environnement.

En s’attachant à considérer l’agriculture dans toutes ses dimensions - le produit pour une alimentation plus saine, le respect du vivant pour la biodiversité et le bien-être animal - , la sélection propose des documentaires passionnants relatant des alternatives pour agir autrement, des témoignages alertant sur les dérives économiques et politiques du système agricole, des portraits d’agriculteurs et d’éleveurs qui œuvrent pour un avenir meilleur.

OPAC Sélection de notices

 

Après le célèbre Demain de Cyril Dion qui partait à la rencontre de pionniers et de leurs micro initiatives, le récent 2040 de Damon Gameau nous présente également des solutions déjà disponibles pour le traitement de la nourriture, de l'énergie ou de l'éducation et qui pourraient être le futur de nos enfants en 2040. Expliquée toujours avec beaucoup d’humour (voir son précédent succès Sugarland), le futur, pour l’agriculture, c’est l’agriculture régénératrice.

Deux décennies, en effet, serait le temps qu’il nous reste pour agir, en commençant par la Terre comme le défend On a 20 ans pour changer le monde. La permaculture peut également être une alternative proposée par Vandana Shiva dans Permaculture, la voie de l’autonomie. Des initiatives très locales et de plus en plus souvent citoyennes voient le jour. Des locaux très motivés a pour ambition de produire et consommer local dans le respect de la nature, des animaux et des personnes, de la manière la plus conviviale possible. Ils ont créé leur supermarché présente des tentatives de créations de supermarchés coopératifs. Tout est possible de John Chester raconte un long périple étalé de 2010 à 2018 que l’on suit avec beaucoup d’émotions, la construction d’une ferme éco-responsable basée sur la diversité/complémentarité des espèces.

Qu’avons-nous réellement dans nos assiettes ?
De la terre à l’assiette : quelles sont les politiques agricoles par-delà le monde ?
Le grain et l’ivraie : les difficultés de la condition de paysan ou d’éleveur, Je ne veux pas être paysan, Les fils de la terre, Le marché au cadran et le renouveau de nos campagnes avec de Nouveaux paysans qui sèment l’espoir, Les dé-tracteurs qui travaillent sans tracteurs, le lien à l’animal et son bien-être avec les Bergers du Futur et Un lien qui nous élève… sont autant de thématiques abordées par la sélection proposée.

OPAC Sélection de notices

 

Pour compléter, des classiques de Raymond Depardon et quelques points de vue sous forme de fictions avec Au nom de la Terre d’Edouard Bergeron, réalisateur et fils d’agriculteur sous la remarquable interprétation de Guillaume Canet ; Mjolk, la guerre du lait, un film islandais sur le combat d’une exploitante laitière.

Des opportunités offertes par la nature elle-même peuvent être bénéfiques pour le producteur comme pour le consommateur, alors qu’attendons-nous pour agir ?