Partenaires de la MdN et bibliothécaires du réseau, la MdN vous invite à partager vos coups de cœur et ressources numériques en cinéma et documentaires vidéo avec nous.
Il vous suffit de prendre contact ou les transmettre à l'adresse de : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

Peter HOAR
Optimale, 2021

En Angleterre au début des années 1980, la vie s’annonce belle pour Ritchie, Colin et Roscoe qui arrivent à Londres et s’installent en colocation avec Jill (la seule fille du groupe) et Ash. Les 4 garçons sont homosexuels et ils savourent pleinement cette liberté et cette insouciance qui s’offrent à eux.
Hélas, dans l’ombre, rode une maladie inconnue qui commence à faire des ravages : c’est le début des années sida.

Emmanuel POULAIN-ARNAUD
Apollo films, 2022

Une comédie sur la famille soit disant parfaite qui met en scène Annie Castillon (Alexandra Lamy), la cinquantaine, heureuse et fière de sa famille avec ses quatre enfants et son mari Laurent (Philippe Katerine) jusqu’au jour où elle retrouve un test de grossesse dans la poubelle de la salle de bain.

Derrière un scénario relativement simple, se cache un film drôle et émouvant qui fait réfléchir sur le mythe du parent parfait, mais sans jamais donner de leçon, et qui met en scène une famille à laquelle on peut facilement s’identifier.

Pascale LEIGNEL, MdN

>> Emprunter le DVD

François OZON
Diaphana Films, 2022

Suite à un AVC, André est très diminué et demande à sa fille de l’aider à en finir.
Malgré ses doutes et la complexité des démarches, sa fille va se lancer dans une procédure avec un organisme suisse…

Adaptation d’un roman d’Emmanuèle Bernheim, tirée d’une expérience vécue par l’auteur, le film de François Ozon aborde un thème encore tabou : l’euthanasie, illégale en France.

Linda HAMBÄCK
Les Films du Préau, 2022

Jonna, petite fille un peu rêveuse et débrouillarde, est à l’orphelinat depuis plusieurs années avec une éducatrice à l’écoute, des amis, un parc très agréable et des activités variées. Mais le maire de la ville souhaite transformer l’orphelinat en lieu de villégiature et menace de fermeture.
Jonna est ainsi adoptée par… une gorille. Après quelques instants de peur, et la découverte du mode de vie particulier de sa nouvelle maman, petit à petit, une relation se noue et la complicité naît.

Évidemment, il y aura quelques obstacles à la finalisation de l’adoption mais je vous laisse découvrir si l’histoire finit bien…