La sélection des discothécaires n°5 - Médiathèque départementale du Nord

Menu hashtag

La sélection des discothécaires n°5

Cette sélection met en avant les coups de cœur musicaux du moment des discothécaires de la MdN.

Entre pop, chanson et hip-hop, le quatrième album de Benjamin Paulin se révèle un petit bonheur de sobriété et de fluidité.
Girma Bèyènè, l'un des grands noms de la musique éthiopienne, est de retour. À 70 ans, ce compositeur et pianiste, devenu pompiste aux États-Unis, vient de sortir un nouveau disque, Mistakes on purpose, avec le groupe Akalé Wubé, sur le label Ethiopiques.
Le saxophoniste, percussionniste, compositeur, producteur et enseignant Toufic Farroukh nous entraîne dans son monde chimérique et envoûtant avec son nouvel album Villes invisibles, clin d'œil au roman éponyme d'Italo Calvino.
Sir Was est le nom du projet musical du suédois Joel Wätsberg qui avait officié dans le live band de José Gonzalez et de Junip entre autres. Partagé entre electronica, pop psychédélique, jazz et hip-hop, Digging A Tunnel est remarquable pour sa sérénité irréprochable.

Du folk lyrique à l'incantation quasi tribale, en passant par la country roots hantée, Jesca Hoop ose, se met à nu, expose ses tourments dans un écrin musical audacieux, souvent surprenant, toujours apaisant.
Coup de Cœur de l'Académie Charles Cros 2016, Duo Abracadabra Musiques emmène les plus jeunes dans un voyage en train autour des mots et des langues, qui sont associés aux sons des instruments de leur pays d'origine, ukulélé, cajon, maracas....
Après une campagne de crowdfunding qui a cartonné fin 2016, Stupeflip dévoile enfin un quatrième album studio, Stop – Virus, avec une musique toujours aussi foutraque et zarbi.
17 ans après leur dernier album, Boss Hog, le projet indie/punk/blues de Cristina Martinez et de son mari Jon Spencer, continue à proposer des titres sauvages et rebelles.
Yasmine Hamdan, l'icône libanaise de la nouvelle scène indépendante moyen-orientale revient avec un deuxième album : Al Jamilat, un titre et un texte emprunté au poème du Palestinien Mahmoud Darwich.
La jeune pianiste et chanteuse australienne Sarah McKenzie revient avec un nouvel album chez Impulse! Records, Paris In The Rain. Avec des standards et des compositions originales, l'album brille par la musicalité de ses arrangements et par son élégance.
Pour leur troisième album, Foxygen étonne et nous propose une mixture originale de doo-wop, intégrant de fortes inspirations music-hall à la manière « Broadway » et ajoute à sa recette quelques éléments de glam rock qu'un Lou Reed, époque Transformer, n'aurait pas renié.
Voix de la révolution tunisienne en 2011, Emel Mathlouthi revient avec un album enregistré dans sept pays et sur deux continents différents. Ensen qui signifie Humain en arabe appelle au rassemblement des cultures dans une époque de repli identitaire.

>> Voir la sélection et écouter quelques pistes

Ajouter un commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. Ces cookies sont utilisés pour réaliser des statistiques de visites.